DélégationAuvergne / Cantal Puy-de-Dôme

Avec les Joyeux Mirauds

Découverte de l’Auvergne avec des malvoyants

Du 10 au 17 août 2019

En août 2019, des bénévoles de l’équipe d’Ydes du Secours Catholique d’Auvergne Cantal Puy-de-Dôme ont répondu favorablement à la sollicitation de l’association pour des malvoyants, les Joyeux Mirauds afin qu’un séjour estival à Vendes puisse se réaliser. Pour une mission de chauffeurs des minibus et d’assistants aux activités diverses. Ils ont partagé quinze jours inoubliables, d’amitié, de joies et d’émotions, ils ont admiré le courage des malvoyants.

Jeudi 20 juin 2019, nous sommes à Mauriac où Lydie-Anne anime la rencontre des bénévoles des huit équipes du territoire entre Cézallier et Chataigneraie). Nous échangeons et travaillons ensemble quand Jacques reçoit un appel téléphonique le sollicitant pour une mission encore jamais rencontrée.... Sans pouvoir répondre immédiatement, nous notons cependant les coordonnées du demandeur ; au Secours Catholique, nous savons accueillir les nouveautés, (je pense à l’accompagnement de deux enfants à leur école, la présence matinale de bénévole au domicile pour les préparer et ceci, lors de l’hospitalisation de leur papa).

Jean-Claude, responsable de l’association les Joyeux Mirauds*, association pour les malvoyants, prévoit un séjour de 15 jours, du 3 au 17 août 2019, au Village vacances familles (VVF) de Vendes, à Bassignac, situé à mi-chemin des deux équipes du Secours Catholique de Mauriac et d’Ydes. Pour la période du 10 au 17 août, il recherche deux bénévoles par jour, pour conduire deux mini-bus et transporter les « vacanciers » vers les lieux de visites et aussi pour participer aux activités. Les deux chauffeurs sont indispensables pour que se réalise ce séjour qui lui tient à cœur.

Mais, l’été, les bénévoles reçoivent leur famille... et conduire un mini-bus n’est pas chose simple... Didier et Marie-Thérèse, engagés dans l’équipe du Secours Catholique d’Ydes sont volontaires ; ils répondent positivement à cette demande de service. Mais il faut être plus nombreux pour mener cette mission, nous avons dû accueillir des bénévoles « occasionnels » et c’est ainsi que Jean-Pierre, Lucien et un autre Didier rejoignent « la troupe ». Jean-Claude a été soulagé et réconforté de notre réponse positive. Ensemble, nous avons échangé sur le programme, les coordonnées et les permis de conduire des chauffeurs, les assurances, le planning..... Puis le jour du départ est arrivé. Vendredi 9 août, nous nous sommes déplacés jusqu’au VVF pour un premier contact, pour faire connaissance avec Jean-Claude, les accompagnateurs et le groupe de 26 personnes à transporter dans trois mini-bus. Certains sont venus pour une semaine, d’autres resteront tout le séjour. Nous avons compris aussitôt qu’une merveilleuse et joyeuse mission allait commencer.

Samedi 10 août, fin du séjour pour une partie du groupe, les deux chauffeurs, deux minibus et Jean-Claude iront les accompagner à la gare SNCF de Clermont-Ferrand. Ils reviendront en soirée avec les nouveaux arrivants. Didier fera son premier déplacement, le trajet permettra des partages joyeux. Pendant ce temps, Marie-Thérèse sera dans le groupe de marche sur la piste verte. Tous apprécieront la fraîcheur du tunnel, le calme, le chant des oiseaux... beaucoup d’échanges, de joies, de plaisirs. Un temps dans les commerces sera proposé pour des achats de souvenirs.

Dimanche 11 août , avec les trois bus, nous avons rejoint Bernard et ses ânes à Saint-Étienne-de-Chômeil, pour randonner ensemble. L’âne, compagnon présent et attentif apporte l’autonomie et renforce la cohésion du groupe. ce fut une belle marche sur un chemin serpentant dans les bois qui s’est terminé avec fatigue et pluie mais toujours avec bonne humeur.

Lundi 12 août, nous sommes partis faire du vélorail à Drignac et après tous ces efforts, un déjeuner, bienvenu, dans un restaurant de Salers nous a offert la découverte des mets de la région. L’après-midi, renseignés par une guide conférencière, nous avons arpenté les ruelles de ce plus beau village de France, véritable joyau architectural.

Mardi 13 août, nous ajouterons à la visite guidée de l’église Saint-Georges d’Ydes-Bourg, la découverte du musée des insectes, musée non adapté aux malvoyants, mais Jérôme et Hervé, grâce à leurs explications bien préparées ont ravi et émerveillé le groupe. Des conseils et des contacts avec les malvoyants ont été évoqués pour envisager à l’avenir l’organisation appropriée de ce magnifique musée à des déficients visuels. À Riom-es-Montagnes, nous avons emprunté le train Gentiane express jusqu’à la gare de Lugarde, pour un voyage au cœur du Pays gentiane qui s’est terminé par une balade dans le village. Au retour, l’arrêt près du viaduc de Barajol, remarquable ouvrage d’art à 57 m au dessus du sol, a permis des achats en soutien de l’association de sauvegarde des chemins de fer de Haute-Auvergne. Mercredi 14 août, en matinée, nous sommes partis en minibus pour retrouver Gilles, guide de montagne et randonner avec lui. L’après-midi, ce fut la découverte de la miellerie de Beaulieu, son miel, ses sucettes mais aussi ses crèmes de soins, ses massages, ses huiles.... Jeudi 15 août, une grande escapade dans le pays de Saint-Flour a été organisée en petits groupes pour visiter l’école de Clémence Fontille, classe des années 1930 à Signalauze ; découvrir les odeurs et les couleurs, toucher et sentir les plantes aromatiques et potagères dans le jardin de Saint-Martin, au pied de la tour médiévale qui surplombe le village de Ruynes-en-Margeride ; pour réaliser des baptêmes de l’air en autogire ou ULM multi-axes, stationnés sur l’aérodrome de Coltines Vendredi 16 août, sur le site des anciennes tanneries bortoises, la visite du musée nous a introduits dans l’univers passionnant du travail du cuir, avec ses machines de l’époque, toutes les étapes de la transformation de la peau brute de l’animal en cuir fini, les différentes appellations : pleine fleur, nubuk, croûte, daim.., le toucher, l’odeur. Puis achats de souvenirs utiles et coquets. La journée s’est poursuivie à Riom-es-Montagnes à la découverte de nos fromages et de l’Avèze, boisson aromatisée avec des gentianes fraîches et sauvages du parc naturel régional des volcans d’Auvergne, élaborée à Riom-es-Montagnes. En soirée, avec le groupe et tous les bénévoles, nous nous sommes retrouvés pour le pot de départ, moment émouvant durant lequel chacun a exprimé sa joie, le bonheur de ces belles rencontres, tous ces merveilleux souvenirs d’échanges, de partages et de complicité. Samedi 17 août, ce fut le départ pour la gare SNCF de Clermont-Ferrand, pour rentrer vers Paris, Lyon, Nice, Toulouse, la Bretagne... Nous entendons parler de la prochaine programmation de rencontres... Les trois bus ont quitté le VVF dans la joie de se retrouver… Sûrement !

Cette mission restera pour nous les bénévoles, une expérience inoubliable, un temps de partage, d’amitié, de joies et d’émotions, un exemple de courage, un exemple de vie. Merci aux Joyeux Miraux Merci Jean-Claude, merci Sandra.

*Pour information, l’objectif de cette association nationale existant depuis l’année 2001, est de lutter contre l’isolement des personnes déficientes visuelles en leur proposant des manifestations adaptées avec des accompagnateurs bénévoles. Elle compte cent-vingt adhérents.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne